Jordane Chouzenoux est chef opératrice depuis 2010 après plusieurs années d'assistanat caméra. Elle opère en fiction, documentaire, art contemporain... là où ''Le film est toujours plus fort que nous.'' et où il est si jubilatoire de le penser, de l'accompagner et de lui donner corps.

 

''Difficile de dire d'où est née l'envie de participer à la fabrication des films, mais elle était bien là, tenace et évidente, depuis l'adolescence en Gironde. La cinéphilie est venue avec les études : à Nantes en classe prépa, puis à la Fac à Saint-Denis et enfin à Louis Lumière. De la dernière génération qui a appris en argentique et pratique aujourd'hui en numérique, je garde le goût du plan précieux et de la texture d'image. Ma filmographie compte à ce jour quatre longs métrages de fiction, plus de vingt courts et moyens métrages, une série pour Arte, documentaires, films d'art contemporain ou à la frontière des genres, et commandes pour des musées. 

Ce métier m'a permis de filmer et d'éclairer des amitiés, des zombies, des baisers, des solitudes, des banlieues, des déchirements. Il m'a permis de rencontrer des détenus en longue peine, des acteurs intenses, des ados de Johannesbourg, des performers saisissants, les mots de Joël Pommerat. Il m'a emmenée en haut des Mercuriales, au fond d'une mine turque, dans un palace à Pékin, dans une maison close espagnole, dans les villages de Thiérache. Il m'a permis de travailler avec des réalisateurs et réalisatrices sincères, inspirés et tenaces. Porteurs de cinéma sensoriel, nerveux, grivois, contemplatif ou décalé.''

 

Jordane est également membre active et Secrétaire de l'association Miaa depuis 2009. Le Mouvement d'Intermittents d'Aide aux Autres prépare et distribue des repas dans la rue à destination des personnes sans-abri, tous les midis, du lundi au vendredi.

contact:

jordane.chou@wanadoo.fr 

www.jordane-chouzenoux.fr

imdb