top of page
Rechercher

Femmes d'Ombre et de Lumière

Femmes d'Ombre et de Lumière est une série photo documentaire de Clara Pauthier, qui met en valeur les femmes travaillant au sein d’équipes techniques dans le cinéma et l'audiovisuel, et plus particulièrement les cheffes de poste au coeur des métiers d’image : directrices photos, cheffes électriciennes, cheffes machinistes, cadreuses, premières assistantes caméra, etc..

La première exposition a eu lieu les 7 et 8 février 2024, au Micro Salon AFC, Parc Floral de Paris, sur le stand de Femmes à la Caméra, partenaire principal du projet !

Tout le mois de mars, la série est visible au cinéma l'Antarès de Vauréal, en région parisienne, dans le cadre du mois de l'égalité femmes-hommes ! 


Texte de présentation de l’exposition :

 

Femmes d’Ombre et de Lumière

 

Depuis neuf ans, je travaille comme assistante caméra et directrice de la photographie, sur les plateaux de tournage. Mon métier me permet d’approcher au plus près la «face», c’est à dire l’endroit où acteurs et caméra se rencontrent. C’est de manière naturelle que j’ai commencé à prendre des photos, à la manière du «point and shoot» dans la street photography. Mais je me rend compte que cela manque énormément de femmes dans les postes techniques. J'ai donc commencé à entrer sur des tournages en tant que photographe à part entière, à la recherche de ces femmes, rares, mais tout de même bien présentes dans le milieu.

 

Courant 2022, je me rend compte que la quasi-totalité des projets que je fais en tant que directrice de la photographie me sont proposés par des réalisatrices ou des productrices. Comment me créer mon réseau et avancer dans ma carrière, sachant que les femmes ne sont réalisatrices que sur 25% des longs métrages, et productrices seulement sur 34%* ? Et qu’en est-il des pubs, clips, et autres types de projets ?

 

Historiquement, les chefs de poste sont majoritairement des hommes, par conséquent, il est difficile pour nous femmes, de nous trouver des mentors. Dans l’imaginaire collectif, il est difficile d’imaginer une femme filmer à l’épaule une course poursuite dans le désert, ou monter à moto pour filmer une scène de fusillade sur l’autoroute. Il me parait nécessaire de casser l’imaginaire viriliste qui entoure les métiers de l’image.

 

Avec cette série, j’ai voulu associer des figures féminines à des métiers considérés à priori comme «masculins». Afin que les créateurs de projets s’habituent et ne fassent plus de discrimination liée au genre en recrutant. Je souhaite aussi que cette série s’adresse à un plus large public, particulièrement aux jeunes femmes aspirant à exercer ces métiers.

 

*Les femmes ne représentaient que 10 % des directeurs de la photographie des longs métrages européens (2017-2021)

Observatoire européen de l’audiovisuel. LUMIERE 2022


Cette exposition a été rendue possible grâce au soutien de Cinesyl, TSF, LM Grip, PhotoCineRent, PhotoCineShop, PhotoCineLive, Mediakwest, Innport, Puzzle Vidéo, TRM, Granon Digital et l'AFC.

Quartorze images ont été tirées par le laboratoire professionnel Granon Digital, en format 60x40cm, en noir et blanc. L'exposition complète est disponible à la location !


Légendes photo :

Affiche : Marie, cadreuse, sur une captation live du pianiste Sofiane Pamart

4150 : Clémence, cheffe électricienne, sur le tournage d'un court métrage

4343 : Françoise, directrice de la photographie, sur le tournage d'un court métrage

5385 : Katia, cadreuse steadicam, sur le tournage d'une publicité

9884 : Margaux, cheffe d'équipement caméra, sur la captation live d'un défilé de mode

9191 : Camille, première assistante caméra, sur le tournage d'une publicité

1816 : Audrey, Digital Imaging Technician (DIT), sur le tournage d'une série Netflix










Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page